Presse pro... mais de quoi ?

De l'info à la com... Faut bien vivre ! Chronique du quotidien de cartes de presse dépréciées.

13 avril 2005

Les salariés de l'Usine Nouvelle interpellent le gouvernement

   

usinenouvelle

La pilule du "plan de redéploiement" est toujours aussi difficile à avaler pour les salariés du groupe Gisi dont plus de quart n'aura plus de salaire en 2006.
Ils viennent d'écrire au gouvernement, pour lui demander d'intervenir. Ils estiment que ce plan de licenciement va en effet coûter fort cher à l'Unedic et aux contribuables que nous sommes, alors que son seul but est d'engraisser les fonds de pension.
Nos voisins d'Acrimed ont publié hier leur argumentation.
On y apprend ainsi que la direction ne dissimule même pas que cette économie sur l'emploi lui permettra de financer des projets de croissance externe, comprenez des rachats de titre. Toujours dans la même logique, une belle culbute à la revente. Quant au devenir des titres, saignés par les futurs départs, ce n'est pas vraiment son propos.
Reste à savoir si le gouvernement saura entendre ce plaidoyer. Vu son autisme dans nombre de conflits récents, on ne peut malheureusement qu'en douter...

Posté par Latope à 17:08 - La dure loi de la jungle - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire